Biographie

Biographie

Guilhem Fabre commence le piano à l’âge de 5 ans à Nîmes. Il décide après son bac de se lancer dans l’aventure et entre en 2010 à l’unanimité au CNSM de Paris dans la classe d’Hortense Cartier-Bresson. Il obtient en 2015 son Master avec la mention Très Bien à l’unanimité du jury en suivant les cours de Roger Muraro.

2015-2016 :  il part compléter sa formation auprès de Tatiana Zelikman à l’Académie Gnessine de Moscou.

Il est lauréat 2016 de la Fondation Banque Populaire.

Son parcours l’amène à suivre les conseils de pianistes tels que Jean-Claude Pennetier, François-René Duchâble, Bertrand Chamayou, Alain Planès ou encore Jacqueline Bourgès-Maunoury, ainsi qu’en musique de chambre François Salque, Marc Coppey et Claire Désert.

Il se produit en solo dans des lieux comme le château de Lourmarin, le Conseil général de la Sarthe au Mans, l’Auditorium du Musée d’Orsay, l’Eglise Saint-Louis en l’Ile, le festival Carré d’As, le Carré d’Art à Nîmes, le Musée des Beaux-Arts de Nîmes, le Festival de Caunes en Minervois ou l’atelier Piano Plus à Paris, ainsi qu’au Maroc. En septembre 2015, il est invité au festival de Volgograd.

Parallèlement, après avoir été accompagnateur de la classe du baryton Alain Fondary et chef de chant lors de deux productions d’opéra, il se passionne pour le travail avec les chanteurs avec qui il se produit régulièrement en récital, notamment aux côtés de la soprano Johanne Cassar ou du baryton Philippe Estèphe.

Il compose et interprète la musique de plusieurs pièces de théâtre de l’écrivain Léon pour le festival d’Avignon, le Théâtre 95, le Lavoir Moderne Parisien, le Théâtre du Marais. Il est également l’initiateur du projet uNopia qui vise à faire vivre et aimer la musique dans le cadre de concerts itinérants dans un camion-scène.

En mars 2016, il est le pianiste et roi de France dans « Le roi Lear » d’Olivier Py pour une tournée à Taïwan. Au festival d’Avignon 2017, Olivier Py lui confie un rôle de pianiste dans sa future pièce « Les Parisiens »